Promenade au gré du courant

PROMENADE AU GRE  DU COURANT

 

 

 

Mes pas m’amènent au bord d’un ruisseau

Dont la surface se mire dans le ciel,

Et là, auprès des roseaux

La faune aquatique entame une ritournelle.

 

Le petit chemin longe une prairie

Où des moutons paissent

Et l’on ressent, avec envie

Leur calme et leur délicatesse.

 

Ils choisissent du regard

La petite fleur à manger,

Rien n’est dû au hasard,

Hop, celle-ci est avalée.

 

Je chemine, humant toutes ces odeurs

Qui embaument l’air autour de moi,

Et, sous mes pas rêveurs

Elle apparait soudain et me laisse sans voix.

 

Magnifique demeure nichée au bord de l’eau,

Nimbée d’une couleur éclatante,

Entourée d’un sublime halo

Elle m’attire subitement et m’enchante.

 

Mes pas s’arrêtent.

Quel régal de tous mes sens !

Elle est là et son ombre se reflète

Dans le vert bleu de la Garance.

 

Endroit merveilleux,

Qu’il doit faire bon y vivre.

Ses habitants, heureux,

Ne pensent qu’à une chose : Sourire…

 

 ASTRID - Juin 2008

ASTRID  -  Mars 2009 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×